Publié le 30 Mars 2010

Rédigé par FO 3M SOA

Publié dans #FO

Repost 0

Publié le 29 Mars 2010

Rédigé par FO 3M SOA

Publié dans #3M FRANCE

Repost 0

Publié le 25 Mars 2010


Voici l'article publié sur le blog de la CGC de 3M France

Allez y faire un tour.

PROPREMENT SCANDALEUX

http://cfecgc3m.blogspot.com/2010/03/george-sest-augmente-de-21-en-2009.html

Voir les commentaires

Rédigé par FO 3M SOA

Publié dans #3M FRANCE

Repost 0

Publié le 24 Mars 2010

Rédigé par FO 3M SOA

Publié dans #FO

Repost 0

Publié le 21 Mars 2010

UD

Communiqué

L’UD apporte tout son soutien à nos camarades de 3M BEAUCHAMP et tout

particulièrement à notre Délégué Syndical qui a été bousculé sans ménagement par des individus aux ordres de la Direction de 3M France.


La Direction de 3M bien connue pour ses méthodes de Management et de

Relation Sociale, a une fois de plus été à la hauteur de sa réputation, ex :

Fermeture de 3M Santé à Pithiviers dans le 45, fermeture de CUNO dans le

Pas de Calais (Filiale de 3M), grève chez Fabricauto autre Filiale de 3M,…


Pourquoi la direction s’en est-elle prise aussi violemment à notre Délégué

Syndical ?

Tout simplement parce que nos camarades ont osé, une fois encore, dénoncer les orientations de l’Entreprise. Ils ont, en effet, osé rappeler dans un tract que les effectifs étaient passés en 20 ans de 1130 en 1989 à 498 en 2009 et que des 15 ateliers il n’en restait plus que 6. D’avoir osé inscrire sur des pancartes la location, voire la vente de parcelles du site de Beauchamp.


Pour comprendre :

 L’Extrudeuse N°1 a été transférée en Allemagne,

 Le Calandrage est parti au Brésil,

 Les Couches Culottes sont parties en Allemagne,

 Les abrasifs sont partis au Brésil,

 Les Post-It imprimés sont partis en Allemagne,

 Les Tapis « Nomade » sont partis en Chine,

 Les roues et Brosses sont parties en Italie,

 Les Filaments « TAPES » sont partis aux USA,

 Le Scotch 550 est parti en Italie,

 Les Rubans Electriques sont partis en Espagne,

 Le Magic Sous dévidoir est parti aux USA.

Sans compter qu’une grande partie des emplois de maintenance et de

gardiennage sont aujourd’hui assurés par des sous-traitants.


Nos camarades, nous le disons haut et fort, ont raison :

 de dénoncer la désindustrialisation de leur site.

 de lutter pour défendre leurs emplois.

Leur action rejoint nos revendications de congrès :

 Arrêt des licenciements.

Arrêt des suppressions de postes.

 

 

Fait, le 17 mars 2010 à Cergy

Voir les commentaires

Rédigé par FO 3M SOA

Publié dans #3M FRANCE

Repost 0

Publié le 20 Mars 2010

Bonjour à tous

Voici la Note de Bernard Cicut du Vendredi 20 Mars.

Pendant que 3M sort SOA du groupe 3M France, elle en intègre d'autres.

Bienvenue dans le capitalisme financier par excellence.

A Suivre.............................




MESSAGE DESTINE A L'ENSEMBLE DES COLLABORATEURS de 3M FRANCE SAS et des LABORATOIRES 3M SANTE
(Afin de ne pas voir apparaître l'intégralité de la liste des destinataires, ce message est envoyé en bcc)


Ces 5 dernières années, afin de soutenir sa croissance et de renforcer sa compétitivité, le groupe 3M a accéléré sa politique d’acquisition sur un plan mondial et fait évoluer le périmètre d’activité de l’entreprise pour se concentrer sur les marchés à forte croissance.

Dans la droite ligne de cette politique, 3M en France  a procédé à des acquisitions locales récentes (Emfi, Faab-Fabricauto) et à l’intégration de filiales françaises résultant d’acquisitions globales (Biotrace, Aearo).
 
C’est ainsi qu’aujourd’hui 3M en France est constitué de nombreuses entités juridiques différentes.

Depuis longtemps, les fonctions support (Ressources humaines, Finance, Juridique, Informatique, Achats, Communication …) se sont organisées de manière centralisée et transverse afin de soutenir l’activité de l’ensemble de ces entités juridiques au fur et à mesure de leur intégration.

Toutefois, pour que ces équipes support puissent se focaliser sur des missions à plus forte valeur ajoutée, il est maintenant devenu nécessaire de simplifier et réduire le nombre de processus (administratifs, financiers, fiscaux, achats…) liés à la multiplicité des entités.

C’est dans la poursuite de cet objectif qu’est envisagé un projet d’intégration des Laboratoires 3M Santé au sein de 3M France SAS.

Ce projet permettrait d’améliorer l’efficacité opérationnelle au sein de 3M en France tout en renforçant le soutien aux  plans de croissance déjà engagés sur les marchés de la Santé.

La mise en œuvre de ce projet entraînerait le transfert automatique des contrats de travail des employés des Laboratoires 3M Santé vers 3M France SAS et n’aurait pas d’impact sur l’emploi.

La Direction va mettre en place auprès des partenaires sociaux des Laboratoires 3M Santé et de 3M France SAS un processus d’information-consultation concernant ce projet d’intégration, au cours duquel les impacts sur les accords collectifs et usages en vigueur à 3M Santé seront étudiés.

Nous vous tiendrons régulièrement informés de l’avancement de ce processus de concertation.

Bernard Cicut
Président 3M en France

Voir les commentaires

Rédigé par FO 3M SOA

Publié dans #3M FRANCE

Repost 0

Publié le 17 Mars 2010

RETRAITES: POSER NETTEMENT LES REVENDICATIONS


En guise d’éditorial, un article de Jean-Claude Mailly publié dans La Tribune, le mercredi 10 mars.

Lorsque les gouvernements, en France comme ailleurs, évoquent l’allongement de la durée de cotisation pour une retraite à taux plein ou le report de l’âge du droit à la retraite, ils le font pour des raisons strictement économiques et financières. De fait, s’il n’y avait pas de problème financier, la question ne se poserait pas. Pour Force Ouvrière (FO), si la question financière est effectivement la question clé, alors il convient prioritairement de l’examiner avec la nécessité de ne pas dégrader la situation des retraités actuels et à venir. Il est toujours plus sain de se fixer des objectifs politiques, au sens noble du terme, et de prendre, techniquement, les moyens de les réaliser que de faire le contraire ou d’avancer masqué. Il y a dès lors quelques tabous à faire sauter.

Le premier d’entre eux est: «On ne peut pas augmenter les prélèvements parce que cela nuirait à la compétitivité.» Ce raisonnement, très en vogue et appliqué dans les heures flamboyantes du libéralisme économique et financier, est-il encore d’actualité? Non, bien entendu, alors que la crise continue à sévir et qu’elle est la résultante de ce même capitalisme libéral. Il est donc temps et urgent de réfléchir à un changement de modèle, impliquant régulation et réglementation, la compétitivité n’étant par définition qu’une notion relative.

Il est temps également que l’Europe – et les gouvernements qui la composent – se donne les moyens non seulement de consolider le «modèle social européen», mais d’assurer sa promotion. Il s’agit donc de passer du discours aux actes. En matière de retraites, en France, il faut donc prioritairement ajuster les recettes aux besoins. Cela passe, dans le privé, par une distinction entre le contributif (assuré par les cotisations sociales) et le non-contributif (assuré par l’impôt car relevant de la solidarité nationale), l’État n’ayant, par ailleurs, pas respecté tous ses engagements en la matière.

Sans rejeter une augmentation de la cotisation – dont on doit examiner un élargissement d’assiette incluant la valeur ajoutée et l’application aux rémunérations actuellement totalement ou partiellement exonérées –, FO plaide aussi pour des mesures fiscales. Parmi les sommes de recettes nouvelles, citons une taxation plus forte des bénéfices non réinvestis, un rééquilibrage de la Contribution sociale généralisée (CSG) entre travail et capital, l’arrêt de l’exonération fiscale sur les plus-values à l’occasion de cessions de titres (coût de 8 milliards d’euros en 2009 pour le budget de l’État). Cela suppose bien entendu la suppression du bouclier fiscal. D’une manière plus générale, il est d’ailleurs plus qu’urgent de travailler à une grande réforme fiscale guidée par les objectifs d’équité et de réduction des inégalités.

Il convient par ailleurs, deuxième axe prioritaire, de mettre en œuvre une politique économique et sociale créatrice d’emplois, sachant que 1 million d’emplois au niveau du SMIC génèrent 2,6 milliards d’euros de recettes nouvelles et font faire d’importantes économies à l’assurance-chômage et au budget de l’État qui finance les minima sociaux. S’agissant de la fonction publique, nous n’accepterons jamais l’objectif caché du gouvernement, qui vise à se dégager de l’obligation de payer, via le budget de l’État, les pensions des fonctionnaires. Cela fait partie intégrante d’une conception démocratique et républicaine de la fonction publique et du fonctionnaire, notamment au regard de leur neutralité, indispensable à la continuité du service public – dont nombre d’événements récents ont encore rappelé l’impérieuse nécessité. Au passage, rappelons qu’en économie, la notion de déficit (ou d’excédent) ne se résume pas à la réduction des comptes publics, mais qu’il faut intégrer la dette privée ainsi que les avoirs publics et privés pour avoir une notion précise. La crise est d’ailleurs née au niveau international de l’explosion de la dette privée avec, pendant la crise, son transfert à la dette publique.

Dès le début de la crise, FO expliquait que les conditions de la sortie de crise feront l’objet de débats conflictuels et de tensions sociales. Nous y sommes et nous y serons encore plus après les élections régionales. Salaires et niveau de la consommation, emploi et chômage, avenir de la République sociale sont au centre des enjeux. Le dossier des retraites, dont le gouvernement a choisi le calendrier, va concentrer les attentes. S’il s’agit de donner des gages aux marchés financiers en continuant à subir les paramètres du pacte de stabilité et de croissance, alors la crise économique continuera et la crise sociale se développera. Dans ce contexte, le rôle du mouvement syndical est essentiel. Il lui appartient de dire clairement les choses, de poser nettement les revendications et de tout mettre en œuvre pour obtenir satisfaction. C’est le choix arrêté par FO.


http://www.force-ouvriere.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par FO 3M SOA

Publié dans #FO

Repost 0

Publié le 17 Mars 2010

Rédigé par FO 3M SOA

Publié dans #SOA LOGISTICS SAS

Repost 0

Publié le 16 Mars 2010

Ci dessous le dernier bulletin de
l'union départementale FO95


Diapositive1-copie-23.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par FO 3M SOA

Publié dans #FO

Repost 0

Publié le 12 Mars 2010

Bonjour

Ci dessous l'article du blog FO 3M France

Sans commentaire................................

Mercredi 10 Mars, pour honorer la venue du Directeur Général de 3M France SAS sur le site de production de Beauchamp, le syndicat Force Ouvrière distribuait depuis 4h15 du matin un tract sur la désindustrialisation du site depuis 20 ans.

 

Pour accompagner le tract, six affiches avaient été accrochées sur le portail de l’usine dénonçant la location de morceaux du site (morceaux loués à une filiale d’Otis) et évoquant ce qui pourrait être le sombre avenir à moyen terme, la vente de l’usine…

vue-generale-2-copie-2.jpg

 vue-generale.jpg


La Direction, rendue furieuse par l’arrivée imminente du P.D.G., a alors demandé à deux « responsables » de la sécurité du site, de retirer de gré ou de force l’affichage.


protection3 floutéC’est donc à trois qu’ils sont venus décrocher les pancartes, n’hésitant pas à bousculer à plusieurs reprises et sans ménagement notre délégué syndical qui tentait de s’interposer pour protéger le matériel syndical.

 

Notre délégué est donc depuis ce jour, en arrêt d’accident du travail pour agression physique ayant entrainé une réaction psychologique nécessitant un traitement et un suivi prolongé.

Une main courante à été faite au commissariat de police.

 


Au moment ou l’entreprise se dit vouloir entamer des négociations sur les risques psycho-sociaux, force est de constater que la méthode employée sur le site de Beauchamp relève plus de la voyoucratie que du respect du code du travail.
Notre entreprise, fusse-t-elle américaine, mérite autre chose qu’un management de cowboy...

 

Le syndicat F.O. 3M Beauchamp soutenu par l’union départementale du travail Force Ouvrière se réserve le droit d’entamer les procédures juridiques appropriées après contact avec son avocat.



http://fo3mbeauchamp.over-blog.com/article-3m-beauchamp-la-direction-fait-agresser-le-delegue-syndical-force-ouvriere-46518264.html

Voir les commentaires

Rédigé par FO 3M SOA

Publié dans #3M FRANCE

Repost 0